Autoportrait en vase 2019

Cette sculpture est le fruit d’une introspection. Elle interroge l’héritage familial qui se transmet de génération en génération, et le poids émotionnel de celui-ci. Elle met l’accent notamment sur la place de la femme dans la hiérarchie familiale, et dans la société à plus grande échelle – la femme étant encore aujourd’hui le sexe le plus sollicité dans les rapports émotionnels et sexuels.

Autoportrait en vase, porcelaine cellulosique, 2019.